Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PUC 55 et plus...

PUC 55 et plus...

"Sans la liberté de dribbler, il n'est pas de vieillir flatteur"

CR5 MATCH RUNGIS-PUC

Publié par COACH BB sur 20 Octobre 2013, 21:41pm

Catégories : #Compte-rendu

CR5 MATCH RUNGIS-PUC

Dimanche 20 octobre

match championnat RUNGIS-PUC

temps maussade et équipe de bonne humeur.

score: victoire 5-1

Internet n'y peux rien; samedi soir, on ne connaît pas le nombre exact de joueurs du lendemain.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Finalement 15 joueurs sont présents:

  1. Jean michel
  2. Alain
  3. Bertrand
  4. Hugues
  5. Charly
  6. Dede
  7. Bernard
  8. Thierry
  9. Didier
  10. Jean Pierre M
  11. Manu
  12. Toufik
  13. pajaro
  14. Fathi (anniversaire)
  15. Bruno

la consigne de match est de privilégier l'organisation défensive, quitte a esseuler les avants dans un premier temps. Le match commence équilibré, avec des joueurs impliqués et concentrés. Dès la 15eme, Bruno sort, remplacé par Toufik. Pajaro, Didier et Manu restent sur le banc. La défense tient bien l'adversaire, mais les passes sont trop imprécises pour monter tranquillement vers les buts adverses. Les adversaires pratiquent des passes en profondeurs qui ne donnent rien, interceptées de la tête par Bertrand et Hugues en charnière arrière centrale. Quelques occasions ratées de notre côté, peu chez l'adversaire.

Parajo remplace Dede, puis Manu remplace Fathi.

Les rotations sont proposées en cours de mi-temps. On ne sort pas forcément définitivement. Les remplacements sont fluides et bien acceptés, ce qui facilite la prise de décision du coach.

La seconde période nous est favorable et ce sont 5 buts qui vont se suivre, contre un encaissé, sur un hors jeu flagrant annoncé et non pris en compte par l'arbitre , suivi d'un autre hors jeu indéniable, qui va permettre a notre goal de briller dans un face à face remporté.

Merci aux trois joueurs, convoqués à la dernière minute et qui se sont rendus disponibles avec bonne humeur et sans états d'âme.

enseignements:

les adversaires n'étaient pas des foudres de guerre.

Nous manquions de joueurs réputés importants dans le dispositif idéal et nous nous en sommes bien sortis, par une disponibilité de chacun et un travail défensif depuis les attaquants qui sont descendus parfois très bas. Nous pêchons par l'imprécision de nos passes qui, outre l'arrêt de la construction du jeu, nous impose des efforts de replis épuisants. Il n'y a qu'une chose a faire. Notre technique ne progressera plus à notre âge, mais la confiance elle peut nous permettre de poser notre jeu. Cela passe par la sollicitude de chacun et l'absence de pression mise par nos coéquipiers. Cela a été flagrant en seconde période, ou nous avons augmenter le nombre de passes courtes et de jeu en triangle. Ajoutons a cela des débordements efficaces et la réussite est à la clé.

Pensons a cela, quand ce sera plus difficile. On peu imaginer que lorsque nous aurons a faire a des attaquants très véloces, il faudra encore plus d'abnégation.

les buts sont arrivés aussi parce que nous avions une défense stable.

Bravo à tous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
très bonne analyse, rien à rajouter....
Répondre
T
Juste pour faire peur: <br /> le triangle défensif du début de match (Bertrand - Hugues - Thierry) atteignait quand même les 190 ans!!!<br /> Donc, plus on vieillit, plus on a d'avenir!<br /> Je ne vous dis pas ds quel état on est aujourd'hui…<br /> A jeudi, en déambulateur!
Répondre
R
Tel mon journal papier, je me précipite pour lire les nouvelles et le résumé du match, bravo a tous il manque juste les images pour finaliser ce reportage. <br /> À+ et encore bravo
Répondre
B
Merci pour ce commentaire très instructif. L'analyse est Fine et pertinente.
Répondre

Archives